"La veille 2.0 et ses outils"


Pour compléter votre bibliothèque, voici un nouvel ouvrage sur la veille, écrit par Gilles Balmisse et Denis Meingan : “La veille 2.0 et ses outils”.
             
Si vous vous attendiez à un ouvrage entièrement consacré aux outils du Web 2.0 et leur impact sur la veille, vous risquez d’être un peu surpris.
             
La notion de Web 2.0 n’est abordée que dans une petite partie de l’ouvrage : un seul chapitre pour les outils du Web 2.0 (blogs, RSS…), quelques pages sur la notion de collaboration propre au Web 2.0 et un chapitre sur les réseaux d’entreprise.

Même si les auteurs conçoivent la veille 2.0 comme une notion qui englobe bien plus que les simples outils du Web 2.0 (modes de travail collaboratif, réseaux d’entreprises, arrivée du Web 2.0…),  il n’en reste pas moins que le titre est un peu ambigu (néanmoins, on ne peut que saluer ce très bon choix marketing). Derrière ce titre, on découvre en réalité un livre très complet sur la veille, telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui en 2009.
             
D’apparence assez similaire aux autres ouvrages sur la veille, on y retrouve toutes les notions essentielles : historique, définitions, types de veille, mise en œuvre dans les organisations, panorama des outils de veille et conseils pratiques.
             
Après cent pages des plus classiques (présentation théorique de la veille, positionnement par rapport à d’autres concepts comme l’intelligence économique ou le Knowledge Management…), vient ensuite un panorama des outils de veille qui a le mérite d’être récent donc globalement à jour, ce qui n’est plus toujours le cas des autres ouvrages sur la veille.
             
La valeur ajoutée de cet ouvrage se situe d’une part dans l’analyse des réseaux d’entreprises et la place de la veille dans la dynamique de ces réseaux, et d’autre part dans la présentation d’outils 2.0 au service de la veille, ainsi que d’outils de visualisation et d’analyse (text mining) de l’information, qui connaissent un important développement depuis plusieurs années.
            
Le chapitre consacré aux outils du Web 2.0 montre simplement mais clairement l’utilité de ces outils (blogs, flux RSS, wiki, social bookmarking) dans le cadre d’une veille.
            
On regrettera néanmoins l’absence de cas pratiques ou de témoignages sur l’utilisation des outils du Web 2.0 dans le cadre d’une veille en entreprise.
             
Notons tout de même que, dans le numéro 2 de Knowledge Mag (mars 2009) et plus récemment sur le site gillesbalmisse.com, l’auteur approfondit cet aspect dans un article intitulé “Panorama des outils 2.0 au service de la veille” où, pour chaque étape du processus de veille (cadrage, sourcing, collecte, analyse et diffusion), il nous présente  les utilisations possibles des outils 2.0.
             
On appréciera également la partie consacrée aux logiciels open source, qui laisse entrevoir des possibilités intéressantes pour le futur, même si pour le moment l’offre est encore naissante.
             
Passée la surprise du titre, l’ouvrage n’en reste pas moins un très bon livre de référence sur la veille. On y trouve tout ce qu’il faut savoir pour se lancer dans un projet de veille.
            
Les informations sont récentes, les analyses sont claires et concises et l’on apprécie les nombreux tableaux permettant de synthétiser ce qui vient d’être abordé.
            
A recommander de préférence aux néophytes en matière de veille. Pour les autres, la lecture de l’ouvrage pourra tout de même faire office de piqûre de rappel.
            
INFORMATIONS
            
“La veille 2.0 et ses outils”
             
Gilles Balmisse et Denis Meingan
septembre 2008
Hermes Science Publications
Format : 15,6 x 23,4, 230 pages, 49.00 €
ISBN : 978-2-7462-1929-8



Carole Barthole
Publié dans le n° 258 de Bases (Mars 2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire