Signets-universites.fr : un nouveau répertoire sélectif dans le paysage français

-->
Face à la disparition progressive des annuaires généralistes, on ne pourra que se réjouir de l’apparition d’un nouveau répertoire sélectif français : Signets-universites.fr.
             
Conçu dans le cadre d’un partenariat entre le Cerimes (Centre de ressources et d’information sur les multimédias pour l’enseignement supérieur) et l’Abes (Agence bibliographique de l’enseignement supérieur), le site rassemble les signets sélectionnés par les bibliothèques universitaires françaises et plusieurs Cadist (Centre d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique) ; il s’apparente ainsi à un catalogue collectif de ressources web.

Pour le moment, on dénombre près de 1 600 signets, qui proviennent des contributions d’une vingtaine de BU françaises ; les contributions sont néanmoins très inégales.
            
 La très grande majorité des ressources provient en effet de la BIUM (voir Netsources n°78) avec 635 signets, et des BU de Nancy 2 (233 signets), de Grenoble 1 (177 signet) et de l’université Lyon 1 (114 signets).
             
Cette inégalité se répercute donc sur les disciplines les plus représentées, plus de 60 % des signets appartenant au domaine des sciences et techniques, avec une domination écrasante des ressources médicales.
             
Une recherche sur Google avec signets universités affiche bien notre répertoire sélectif en première position, mais le descriptif proposé pour la page d’accueil est quelque peu surprenant : on peut y lire “Blog de Baptiste Coulmont, maître de conférence en sociologie à l'université de Paris 8”. Cette description est en fait celle de l’un des derniers signets ajoutés, ce qui peut prêter à confusion.  Espérons que le problème sera corrigé rapidement.
             
Une fois entré sur le site, on est agréablement surpris par son design, qui colle parfaitement au sujet avec une interface claire et des onglets aux allures de post-itTM et de marques pages.
             
Pour consulter les signets, différentes possibilités sont offertes : d’une part la navigation par thème ou par bibliothèque contributrice et d’autre part l’utilisation du moteur de recherche interne développé par Exalead.
              
LA RECHERCHE PAR THEME OU BIBLIOTHEQUE
             
Le signets sont classés selon huit grandes thématiques : Généralités, Philosophie et psychologie, Arts et archéologie, Langues, Littératures et civilisations, Sciences sociales, Sciences et techniques, Histoire et géographie, Droit.
             
Ces rubriques sont ensuite divisées en sous-rubriques.
             
Chaque signet dispose d’une fiche descriptive qui comprend le nom du site, son URL, un court descriptif du contenu, la classification Dewey, la langue du site, le pays où il a été conçu, la bibliothèque qui a fourni ce signet, l’éditeur du site, un lien avec la fiche au format LOM-Fr (format dédié à la description des ressources pédagogiques), un visuel (page d’accueil ou logo), une indication du type de source (base de données, document en ligne, site portail…), une indication sur le public visé (tous niveaux, Bac +1 à 4…) et parfois des mots-clés.
             
Il est également possible de consulter les signets non pas par thématique mais par bibliothèque contributrice.
             
Les BU sont classées par ordre alphabétique et l’on peut alors afficher l’ensemble des signets qu’elles ont signalés.
              
Pour apporter une touche 2.0 au site, chaque internaute peut déposer un commentaire sur chaque signet et ce, dans l’optique d’enrichir les descriptifs.
             
On notera également l’existence de plusieurs flux RSS : d’une part des flux sur chaque thématique et d’autre part un flux général sur l’ensemble des signets, afin d’être averti des derniers ajouts.
             
LE MOTEUR DE RECHERCHE ET SES FONCTIONNALITES AVANCEES
            
Le site dispose d’un moteur de recherche aux fonctionnalités avancées, bien que cela ne saute pas aux yeux au premier abord.
            
 En effet, on ne perçoit dans un premier temps qu’une simple zone de saisie, sans aucun lien avec une interface de recherche avancée et sans rubrique d’aide. Et pourtant, le moteur  – développé par Exalead – n’est pas dépourvu d’atouts et dispose de fonctionnalités plutôt inhabituelles pour un site gratuit.
             
Comme pour la majorité des moteurs, l’utilisation du AND, OR, AND NOT (ou -) et guillemets pour l’expression exacte est possible. Mais cela ne s’arrête pas là.
             
Sont disponibles également l’opérateur de proximité NEAR (éloignement de 16 mots maximum), la troncature (*), l’orthographe phonétique (soundslike:), l’orthographe approchée (spellslike:), la recherche dans le titre (title: ou intitle:), dans le texte (text:), l’expression régulière, la recherche par date de modification (before:31/12/2004 ou after:31/12/2004), par taille de site (size>= ou size<=), par type de document (filetype:) ou par langue (language:).
             
Par défaut, le moteur effectue la recherche sur les formes voisines des mots (singulier, pluriel…), mais l’on peut néanmoins rechercher un terme exact en ajoutant un + devant ce dernier.
            
Globalement, ces possibilités de recherche fonctionnent bien, sauf pour la recherche par langue.
            
Il semblerait en effet que le moteur recherche non pas sur le champ “langue du site”, mais sur la langue de rédaction du descriptif du signet (descriptif qui est généralement rédigé par l’une des BU françaises).
             
En visitant les différentes rubriques des signets, on constate qu’il y a bien des liens vers des sources allemandes et pourtant, une recherche sur language:de ne fournit pas le moindre résultat. De même, quelques autres tests montrent que seuls les signets dont le descriptif est rédigé en anglais ressortent lors d’une recherche sur language:en.
             
Une fois la recherche effectuée, on voit alors apparaître une rubrique “recherche avancée” qui offre l’ensemble des critères présentés précédemment.
On regrettera que cette interface ne soit pas accessible dès la page d’accueil, au même titre que la recherche simple.
             
Et ce qui est encore plus surprenant, c’est que pour avoir des explications plus détaillées sur la syntaxe du moteur, il faut entrer une requête erronée ou ne ramenant aucun résultat.
             
On voit alors s’afficher une page “aucun document ne correspond à votre requête”, qui suggère de vérifier sa syntaxe et offre un lien vers une page décrivant en détail les fonctionnalités du moteur, avec quelques exemples. Difficile de trouver une aide mieux cachée !
            
Sur la droite de la page de résultats, une rubrique Affiner la recherche s’affiche et permet d’exclure ou de limiter la requête à certains thèmes, à certains publics, à un établissement contributeur, à une langue en particulier et à des termes associés. Un moteur permettant d’effectuer une recherche au sein de ces résultats apparaît également.
             
On s’étonnera enfin que la présentation des signets soit différente, selon que l’on utilise la navigation par rubriques ou le moteur de recherche. Non seulement la présentation est visuellement différente, mais les informations fournies le sont également.
            
Lors d’une requête sur le moteur, les notices ne disposent jamais de mots-clés et de fiche LOM-Fr, le visuel n’est plus toujours disponible et il n’est plus possible de laisser un commentaire.
            
Malgré ces défauts (de jeunesse ?), on appréciera la puissance et le design de ce répertoire sélectif qui, espérons-le, est amené à offrir des ressources plus nombreuses et diversifiées.
             
Même si le site s’adresse avant tout à un public universitaire, il pourra être utile aux professionnels de l’information en leur permettant de repérer de nouvelles sources.
             
Ajouter-le sans plus tarder à vos bookmarks !
            
INFORMATIONS
             
www.signets-universites.fr



Carole Barthole
Publié dans le n° 259 de Bases (Avril 2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire