The Lancet revient sur Dialog et DataStar

La publication The Lancet avait déjà été  disponible sur DataStar depuis septembre 1995 et sur Dialog depuis janvier 2006, avec une antériorité remontant à janvier 1995 puis à 1986.
             
Ces fichiers avaient été déchargés en septembre 2002.

Ils sont de nouveau disponibles sur Dialog (fichier n° 457) et  sur DataStar (LANC).
           
Si le journal papier a commencé a être publié en 1823, l’antériorité présente aujourd’hui est de 1992 pour The Lancet, 2001 pour The Lancet Infectious Diseases, 2002 pour The Lancet Neurology et 2000 pour The Lancet Oncology.
              
Cette publication indépendante fait autorité avec sa couverture internationale et la prise en compte de tous les aspects de la médecine humaine.
             
Elle a publié à plusieurs reprises des articles fondamentaux sur des avancées scientifiques significatives.
The Lancet est hebdomadaire, tandis que les trois autres publications sont mensuelles.
             
La mise à jour sur les serveurs est hebdomadaire, mais il y a un embargo de deux mois par rapport aux publications papier.
             
Dans la mesure où The Lancet est publié par Elsevier, on le retrouve bien sûr sur Science Direct et sur le site TheLancet.com, sites sur lesquels il n’y a pas d’embargo.
             
En terme de prix, l’article sur Dialog coûte 5,13 $ et 7,44 FS sur DataStar, plus le temps de connexion.
           
Sur le site TheLancet.com, il n’est pas rare que l’article soit gratuit ; sinon, il coûte 31,50 $ si l’on n’est pas abonné, comme c’est systématiquement le cas sur Science Direct.
            
Rappelons enfin que les possibilités de recherches sur Dialog et DataStar sont sans commune mesure avec celles disponibles sur les deux sites évoqués.
              
Il y a donc des avantages et des inconvénients complémentaires des deux côtés.
            
Faut-il voir dans ce retour du Lancet une amélioration des rapports entre Dialog et Elsevier depuis que Dialog est dans le giron de Proquest ? Si c’est le cas, ce qu’on espère, on devrait en voir prochainement d’autres signes.



François Libmann
Publié dans le n° 259 de Bases (Avril 2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire