"Techniques de veille et e-reputation. Comment expliquer les outils Internet"


Auteur de nombreux ouvrages concernant le domaine informatique, le Web 2.0 et les services et applications Google, Jean-Noël Anderruthy s’intéresse dans ce livre aux techniques avancées de veille, d’intelligence économique et de gestion de sa réputation numérique.


Destiné à un public relativement familiarisé avec la recherche et la veille sur le Net, l’ouvrage se décompose en six parties d’une cinquantaine de pages chacune, et aborde successivement :
            
• lLES FLUX RSS POUR LA VEILLE

Après une brève explication du fonctionnement des flux RSS, l’auteur nous fournit un guide d’utilisation détaillé de deux agrégateurs, l’un en ligne – Google Reader – et l’autre offline – RSSOwl.org –.
             
Sont également présentés, plus succinctement, des outils permettant de “manipuler” les flux RSS, tels FeedRinse pour les filtrer, FeedBurner pour les transformer en email, FeedBlitz pour générer un flux RSS à partir d’un email, xFruits pour composer un système d’information, etc.
            
Le fonctionnement de Yahoo! Pipes – l’application offerte par Yahoo! pour créer un flux RSS agrégeant les contenus de différents sites – est enfin expliqué ;
              
• LES MOTEURS DE RECHERCHE

Jean-Noël Anderruthy s’intéresse ici aux moteurs de recherche classiques, aux métamoteurs classiques et sociaux, aux outils de recherche sémantique, aux moteurs personnalisables, ainsi qu’aux outils permettant de lancer une requête sur les blogs, les images et les vidéos... Hormis le premier chapitre, quelque peu détaillé, qui aborde par exemple des points comme “Tout ce que Google ne sait pas faire” ou encore “Utiliser les URL des recherches Google”, les multiples moteurs et métamoteurs présentés – une trentaine au total – sont généralement décrits très brièvement ;
            

 • LES SYSTEMES D’INFORMATION
Sont ici rassemblés, de façon quelque peu hétéroclite, des sites “de contenu” dans différents domaines : portails d’actualité, “outils de buzz” (digg, wikio...), ressources utiles à une veille réglementaire, information économique et financière, ressources linguistiques, etc.
            
• LES OUTILS DE COLLECTE D’INFORMATION : On trouve dans ce chapitre la présentation de très nombreux outils qui peuvent se révéler utiles pour le veilleur, en lui permettant notamment : de traduire des résultats, de sauvegarder ses signets en ligne, de sauvegarder des pages web, d’archiver des extraits de pages web – en les annotant le cas échéant –, de générer des mots-clés, de surveiller le Web, etc.
            
• LES RESEAUX SOCIAUX ET LA REPUTATION NUMERIQUE : ce chapitre explique comment utiliser les outils du Web 2.0 pour “se vendre” sur le Net, en faisant parler de soi, en tirant parti des réseaux sociaux, en utilisant Twitter...
             
• L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE ET LES APPLICATIONS DE VEILLE décrit quant à lui des outils d’alerte “simples” (Google Alertes...), des outils de web scraping (qui génèrent un flux rss à partir de pages web) et conclut par la présentation de solutions plus lourdes (Attentio, AMI Software...).
             
Au final, l’ouvrage se situe, selon les chapitres, entre le “bookmark commenté” d’outils utiles pour la veille et le mode d’emploi pratique des outils les plus importants.
             
Si l’on peut regretter un certain manque de recul – on aurait apprécié plus d’analyse, tant de l’offre que de l’utilisation de ces outils en entreprise –, il n’en demeure pas moins que la variété des sources citées permettra à tout un chacun, néophyte ou expert de la veille, de découvrir des outils qui se révéleront précieux...
             
POUR INFO
             
Techniques de veille et e-reputation
Jean-Noel Anderruthy
Editions ENI, 2009, 355 pages
ISBN 978-2-7460-4928-4
Prix : 20,95 €, www.edition-eni.fr



Béatrice Foenix-Riou
Publié dans le n°82 de Netsources (Septembre/Octobre 2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire