Rencontre avec Clare Hart, Executive Vice Président de Dow Jones

De 2000 à 2006, Clare Hart fut le CEO (Chief Executive Officer) de Factiva, à l’époque où Factiva était une joint venture entre Dow Jones et Reuters. Nous l’avions d’ailleurs interviewée, peu après sa nomination à la tête de cette entreprise (Bases n°167, décembre 2000).
            
Clare Hart est, depuis le 1er mars 2006, Vice President Executive de Dow Jones et Présidente du Pôle Enterprise Media Group, dans lequel se situe Factiva.

            
De passage en Europe, elle a souhaité accorder un entretien à Bases pour présenter globalement la mise en place de nombreux projets et produits définis pendant la période 2007-2008, qui a suivi le rachat par Dow Jones des 50 % appartenant à Reuters. Cette période a, en effet, été mise à profit pour redéfinir la stratégie de Dow Jones.
             
Nous avons présenté récem-ment (Bases n° 258, mars 2009) des nouveautés de Factiva.com, que l’on pourrait qualifier de techniques, et qui concernaient les interfaces  : fusion de l’interface traditionnelle avec Factiva Search 2.0, mise à disposition de trois modes de recherche, dédoublonnage et, enfin, élargissement des possibilités de diffusion des résultats.
             
TRADUCTION AUTOMATIQUE A VENIR
            
Toujours sur ce plan, Clare Hart nous a annoncé la mise à disposition en novembre prochain d’un système de traduction des documents trouvés, qui fonctionnera de la manière suivante : il sera possible de faire traduire en anglais des documents écrits en espagnol, français, italien, allemand, russe, chinois traditionnel, chinois simplifié ou japonais. La fonctionnalité inverse sera également disponible (par exemple anglais vers russe ou italien, etc).
             
En revanche, dans un premier temps du moins, les autres combinaisons (français vers espagnol par exemple) ne seront pas proposées.
             
La traduction se fera à la volée, c’est-à-dire qu’aucune traduction ne sera stockée.
             
Cela veut dire que l’on ne pourra pas chercher, par exemple, en anglais sur le texte d’un document en chinois.
            
En revanche, une recherche utilisant les termes d’indexation sélectionnés dans leur version française sera effectuée sans problème sur tous les documents, quelle que soit leur langue, parmi les 23 utilisées pour les contenus de Factiva – le coréen, 23ème langue, venant d’être introduit avec, pour le moment, des contenus de sites web
             
Dans une première étape, la traduction s’effectuera sur le titre et le chapô. On pourra ensuite demander soit la traduction des trois paragraphes suivants – ou 500 mots –, soit la traduction de l’ensemble du document (à la vitesse de 2 000 mots/mn), ce qui permet de limiter la traduction de documents non pertinents.
            
Le service, qui utilisera la technologie de Language Weaver, sera gratuit.
             
C’est à notre connaissance la première fois qu’un serveur agrégateur de presse propose un tel système, sachant qu’il existe déjà plusieurs possibilités sur le Web.     
             
DOW JONES 3.0
             
Outre les améliorations techniques spécifiques du service Factiva.com dont nous venons de parler, Clare Hart a présenté la vision stratégique globale de Dow Jones, définie par l’expression “Dow Jones 3.0: Powering the Intelligent Entreprise”.
             
On trouve ainsi, d’un côté, ce dont dispose Dow Jones :
             
- un contenu diversifié comprenant notamment les Dow Jones News, en 11 langues, produites par 200 journalistes répartis dans 84 bureaux, produisant 18 000 dépêches par jour, toute une série d’index financiers, des informations sur plus de 17 millions de sociétés et plus de 35 millions de dirigeants, le contenu de plus de 25 000 sources de presse et de 75 millions de sites web et blogs ;
           
- une série d’outils disponibles sur la même plateforme EMG (Entreprise Media Group) ;
             
- des services support, stratégie, développement, marketing, vente….
             
De l’autre côté, on trouve une segmentation de la clientèle en 10 grandes catégories : “knowledge workers”, énergie et commodités, relations publiques et communication corporate, gestion de fortune, “risk & compliance”, etc.
            
Pour chaque catégorie de clientèle, plusieurs assemblages de contenus et de fonctionnalités sont disponibles, avec l’idée que chaque segment de clientèle trouve dans un seul produit toute l’information dont il a besoin.
             
Bien évidemment, pour certaines clientèles, des applications sur iphone ou BlackBerry sont proposées.
             
Douze produits sont lancés ou vont êtres lancés entre septembre et novembre.
             
A titre d’exemple, pour la clientèle du segment “risk and compliance”, vient d’être lancé Dow Jones Sanction Alert, qui est un flux optimisé pour les nouvelles réglementations sur les paiements internationaux.
             
Parmi les douze produits, on peut citer aussi Dow Jones Investment Banker, Dow Jones Corporate Connection et enfin Dow Jones MetalSource dans sa version française, dont nous reparlerons.
             
Factiva.com compte plus de 2 millions de clients dans le monde (plusieurs clients pouvant être liés au même contrat). 57 % sont aux Etats-Unis, 35 % en Europe et le reste essentiellement en Asie.



François Libmann
Publié dans le n° 264 de Bases (Octobre 2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire