Une base de données sur les langues en voie de disparition


Les chercheurs du WOLP (World Oral Literature Project) de l’université de Cambridge ont mis en place une base de langues en voie de disparition, qu’ils ont rendue accessible sur le Web début décembre.

Cette base recense 3 523 langues “en danger” dans le monde entier et propose, lorsque cela est possible, un lien vers des ressources en ligne.

            
Pour constituer la base, les chercheurs du WOLP ont compilé les données de trois sources :
           
- l’Atlas of the World’s languages in danger Online 2010 de l’Unesco ;
- Ethnologue Online 2010 ;
- et la liste rouge de William Sutherland, professeur à l’université de Cambridge.
             
Pour effectuer une recherche dans la base, différents champs sont disponibles : langue, ISO, nombre de personnes parlant encore la langue, région, pays, classification Unesco (5 niveaux allant de “vulnérable” à “disparue”), Ethnologue Online (“seconde langue uniquement” ou “pratiquement éteinte”) et classification du professeur Sutherland (allant de “vulnérable” à “proche de l’extinction”). Il est également possible de limiter la recherche aux langues disposant de ressources en ligne.
            
 A titre d’exemple, une recherche sur la France fait ressortir 36 résultats parmi lesquels on pourra citer l’auvergnat (sévèrement en danger), l’Alderney French (éteinte), le champenois (sévèrement en danger) ou encore le chru (langue parlée au Vietnam, en France et aux Etats-Unis).
           
INFORMATIONS
Pour accéder à la base : http://goo.gl/6is3r


Carole Barthole
Publié dans le n°276 de Bases (Novembre 2010)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire