Gallica vs Google Books : le match


Dans un billet intitulé «Gallica contre Google Books : le match ! », publié le 14 février dernier sur son blog Precisement.org, Emmanuel Barthe nous livre les résultats de tests qu’il a menés pour comparer la qualité de la numérisation et les possibilités de recherche de deux bibliothèques numériques : Google Books et Gallica2.


En étudiant la version numérique proposée par les deux sites pour un ouvrage donné (en l’occurrence le volume 7 du Droit civil français), il arrive à la conclusion que les notices de Gallica sont plus complètes et plus rigoureuses que celles de son concurrent, que la qualité de sa copie image est supérieure à celle de Google, que sa recherche avancée est plus sophistiquée (avec en particulier l’interrogation et la possibilité d’affiner sa requête par thématique)  mais qu’en revanche, contrairement à Google, il est impossible de localiser les occurrences des critères de recherche à l’intérieur du document, ce qui rend l’exploitation des résultats beaucoup plus difficile sur Gallica que sur Google.
            
 En termes de contenu, Gallica propose d’autre part une impressionnante collection d’ouvrages de droit français du XIXe siècle aux années 30, ainsi que des livres de droit récents, consultables sur des sites partenaires.
             
Le site de la BnF offre également, c’est l’un de ses points forts, des collections anciennes de revues juridiques, quand Google se révèle très pauvre en ce domaine (voir le billet «Les collections anciennes de revues juridiques dans Gallica : une mine d’or jusqu’en 1939 »).
            
INFORMATIONS
www.precisement.org

http://goo.gl/f9FLq
http://goo.gl/kqaDh



Publié dans le n°278 de Bases (Janvier 2011)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire