URFIST de Rennes : connaître les moteurs de recherche scientifique

Lorsque l’on cherche à identifier quelques références bibliographiques, dans le domaine scientifique notamment, il est généralement plus efficace d’interroger des moteurs spécialisés comme Google Scholar* ou Scirus**, que des moteurs généralistes – même si ces moteurs ne permettent pas de faire des recherches aussi sophistiquées que les grandes bases professionnelles.

             
Parallèlement à Google Scholar et à Scirus, il existe cependant d’autres moteurs bien moins connus, qui disposent chacun de spécificités relatives à leur couverture, leurs critères de recherche, etc.
             
Pour découvrir ces outils et bien les utiliser, on conseillera la lecture du support                    
PowerPoint mis en ligne par l’Urfist de Rennes, et qui a pour titre «Moteurs de recherche scientifique».
             
Réalisé par Marie-Laure Malingre et Alexandre Serres, ce document de 44 pages propose une description relativement détaillée de différents outils, classés dans les catégories suivantes :
             
- moteurs de recherche multi-ressources (multidisciplinaires ou disciplinaires, moissoneurs OAI...).
            
- moteurs de recherche par type de documents ou de ressources : événements, rapports, brevets, données brutes...
             
- moteurs de recherche d’experts ;
             
- autres outils : répertoires de revues, plateformes d’agrégation de données.
             
*«Google Scholar, une rentrée universitaire pour Google», Bases n°211, http://goo.gl/0SnS1
             
** «Le positionnement délicat et subtil de Scirus», Bases n°244,  http://goo.gl/WTEC1
             
Langue : français

http://goo.gl/N23tc              



Béatrice Foenix-Riou
Publié dans le n°91 de Netsources (Mars/Avril 2011)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire