Actualité "Googlienne"

AMELIORATIONS DE GOOGLE SQUARED

www.google.com/squared

Pour des questions relativement simples, une requête bien formulée sur Google permet souvent de trouver une réponse satisfaisante, parmi les premières pages de résultats. Mais il est des questions complexes qui nécessitent obligatoirement la consultation de plusieurs sites, ne serait-ce que pour y collecter l’ensemble des informations désirées.



C’est pour ce type de question – par exemple, connaître la population et la superficie des pays européens, ou encore obtenir des informations biographiques sur des compositeurs russes – que Google Squared a été créé.

Lancé cet été dans les laboratoires de Google et récemment amélioré et enrichi de façon notable, ce service a pour objectif d’extraire automatiquement des informations disponibles sur la Toile, de les trier, de les classer et de les présenter sous la forme de tableaux exploitables.

Une recherche avec la requête “european countries” par exemple affiche un tableau généré automatiquement, dans lequel chaque ligne concerne un pays et chaque colonne un type de données (nom du pays, description, capital, monnaie, population, superficie...). Le tableau peut rassembler jusqu’à 120 faits (par exemple 20 pays et six attributs pour chacun), issus de sites différents, choisis pour leur qualité.

Les informations présentées dans les colonnes sont elles aussi sélectionnées pour leur qualité, et les thèmes sont retenus uniquement s’il y a suffisamment de données.

Lorsque l’on glisse le curseur sur une cellule, on affiche la source de l’information.

Pour le tableau “european countries” par exemple, on remarque que les informations de la colonne Description sont toutes issues du site Europa.eu, mais que les autres données proviennent, selon les cas, de sites comme State.gov, Cia.gov, Infoplease.com, Wikipedia.org, etc.

Très fréquemment, le tableau affiche d’ailleurs la mention “Choose from n values”. Un clic sur le lien ouvre une petite fenêtre donnant les informations fournies par d’autres sources identifiées. Le cas échéant, une mention Low confidence peut figurer pour certaines informations.

Il est possible de sauvegarder un tableau (si l’on dispose d’un compte Google), de rajouter une ligne ou une colonne sur le thème de son choix (parmi une liste proposée dans un menu déroulant), de choisir le critère de tri du tableau, ou de construire un tableau personnalisé.

On peut aussi exporter les données de Google Squared vers une feuille de calcul Google ou vers un fichier CVS.

Bref, après avoir indexé la Toile, Google tente d’organiser les informations...
Le résultat est surprenant et, même à l’état expérimental, s’avère plutôt pertinent pour certains types de question. On gardera néanmoins en mémoire que, ces tableaux étant réalisés automatiquement à partir de sources variées, les données qu’ils proposent ne sont pas exhaustives...

GOOGLE ACTUALITES S’INTERESSE AUX INFORMATIONS LOCALES

http://news.google.fr

La couverture de Google Actualités ne cesse de s’étoffer, tant sur le plan de l’antériorité des articles (ajout des archives et de la fonction Timeline, voir Netsources n°80), que sur celui de leur couverture géographique.

La version américaine Google News s’est ainsi intéressée aux informations régionales début 2008, suivie par le Royaume-Uni, l’Inde, le Canada et l’Allemagne début 2009.

Depuis le 2 novembre dernier, le service d’informations locales est disponible sur la version française et permet aux internautes d’obtenir, en tête des résultats, des articles concernant leur région ou leur ville.

Une fois le service paramétré, l’algorithme de classement tient compte de la provenance des actualités (localisation de la source ayant rédigé l’article) et de leur sujet, afin de mettre en avant les sources locales et régionales, ainsi que les articles de la presse nationale traitant d’un événement local.

Pour afficher ces actualités, trois possibilités sont offertes :

- utiliser la grille de recherche avancée (à droite de la zone de saisie) et, face au choix “Afficher uniquement les articles concernant un lieu précis”, indiquer une ville, un département ou un code postal ;

- utiliser la nouvelle zone de saisie Actualités locales, présente au milieu de l’écran de la page d’accueil, pour indiquer la localité se son choix ;

- personnaliser la page de résultats grâce au lien Modifier cette page, situé en haut à droite la page d’accueil ; il faut ensuite cliquer sur le lien Ajouter une rubrique locale. Il reste alors à indiquer la zone de son choix et à préciser le nombre d’articles locaux que l’on souhaite afficher.

Une fois le service paramétré on obtient, dans la liste des rubriques présentes sur la gauche (A la une, international, France...), un onglet spécifique dédié à la ville ou la région. Un clic sur cet onglet affiche uniquement des actualités locales et régionales.

Le classement des informations étant automatique, il peut néanmoins y avoir des erreurs et des mauvaises compréhensions de la zone souhaitée, par le système.

Parmi les titres indexés, on citera par exemple, pour Lyon : Olympique Lyonnais, Lyon Mag, Lyon 1ère, Le Progrès, Lyon Webzine... pour Strasbourg : Dernières Nouvelles d’Alsace, Journal L’Alsace, etc.

D’autres villes en revanche ne sont couvertes que par quelques titres (sportifs, culturels...).

A l’heure actuelle, la couverture régionale de Google Actualités est encore très fragmentée ; mais peut-être est-ce du à la jeunesse du service.
On peut penser que pour Google, l’intérêt de cet outil est à terme publicitaire, les actualités locales permettant de toucher un public très ciblé.. Ce qui ravivera, sans nul doute, les griefs des éditeurs de presse à l’encontre de Google...

...ET MULTIPLIE LES PERSONNALISATIONS

Dernière nouveauté, qui confirme l’intérêt que porte Google au module Actualités : il vient d’ajouter, dans certains modules News de langue anglaise (Australie, Canada, Etats-Unis, Inde, Irlande, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni), la possibilité de créer une section personnalisable sur le thème de son choix, ou de choisir l’une des sections déjà préformatées – sont proposées par exemple, Mobile Technology, Space, Social Networking, Google...

La création d’une section revient en fait à indiquer ses thèmes d’intérêt par des mots-clés, à choisir l’édition de Google News sur laquelle la recherche doit porter (Etats-Unis, Royaume-Uni...), et à limiter le cas échéant les articles identifiés à une zone géographique donnée.

Une fois paramétré, le service propose, dans la colonne de gauche, une rubrique dédiée au thème suivi, dans laquelle les articles les plus intéressants sont classés, avec le même algorithme que pour les autres rubriques.

Cette fonctionnalité n’est pas encore disponible en France.

Béatrice Foenix-Riou
Publié dans le n° 82 de Netsources (septembre/octobre 2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire