World Patents Index étend sa couverture

Thomson Reuters vient d’annoncer l’extension de sa couverture à 47 offices avec, dans l’ordre d‘arrivée :
  
- le Gulf Cooperation Council, qui est un office régional enregistrant les brevets de ses états membres, à savoir l’Arabie Saoudite, le Qatar, Bahrein, le Koweït, les Emirats Arabes Unis et le sultanat d’Oman. Les brevets pris en compte sont ceux publiés depuis 2004 ;
   

- les brevets polonais : demandes, brevets délivrés et modèles d’utilité publiés depuis janvier 2011 ;
  
- les brevets de Hong Kong : demandes, brevets délivrés, et «brevets court terme» publiés depuis janvier 2011.
  
Bien que Hong Kong fasse maintenant partie de la Chine continentale, le dépôt d’un brevet à Hong Kong garde un intérêt stratégique. On en verra une preuve dans le fait que dans le rapport de l’Ompi publié en 2008, Hong Kong se situait au quinzième rang des déposants en volume.
  
Cette volonté de Thomson Reuters d’élargir sa couverture n’est pas innocente même si, comme on le sait, son contenu comporte une valeur ajoutée.
  
Il n’en reste pas moins que sa couverture en termes de nombre d’offices est assez loin d’atteindre celle d’Inpadoc ou de Fampat.




François Libmann
Publié dans le n° 286 de Bases (octobre 2011)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire