Emerald Insight, une collection de ressources en management


Emerald est un éditeur d’origine britannique qui propose depuis 1967, des revues, des ouvrages, des études de cas, dans domaine du management au sens large.
 
Il se distingue par son but affiché de connecter le monde académique et celui de la pratique:  “Research you can use” (La Recherche sur laquelle vous pouvez vous appuyer), tel est le leitmotiv de cet éditeur. Ses clients sont essentiellement des universités, des grandes écoles de gestion, des MBA, des écoles enseignant la gestion de l’information, mais également des associations, des entreprises, des gouvernements et des organismes publics. 
           
En juin dernier, Emerald a repensé intégralement son site web Emerald Insight, en décidant d’offrir de nouvelles fonctionnalités pour exploiter tous ses contenus à travers une seule et même interface, plus intuitive et ergonomique.
             
Son offre demeure cependant à nos yeux très morcelée et n’est pas très facile à appréhender, tant en terme de contenus que de possibilités d’accès ou de produits en ligne…
            
En témoignent les 258 pages qui composent la brochure 2011, présentant le portefeuille de produits.
           
Pour tenter d’y voir plus clair, nous allons analyser les produits d’Emerald selon plusieurs aspects : les différents contenus disponibles, les possibilités de recherche offertes, les types d’accès aux documents et les formules d’abonnements.
             
LES DIFFERENTS CONTENUS
             
Emerald propose en ligne plus de 120.000 articles, issus de plus de 700 titres incluant plus de 200 eJournals, 200 eBook Séries et 300 ouvrages.
            
Sont également proposées cinq bases de données bibliographiques, des fichiers d’archives pouvant remonter jusqu’au XIXème siècle (68 000 articles issus de 123 publications), mais aussi des entretiens et interviews, des études de cas…
             
De nouveaux titres sont ajoutés chaque année. Par exemple, 12 nouveaux ejournals sont disponibles au catalogue pour 2011.
           
On citera parmi ceux-ci : Arts Marketing: an international Journal ; China Finance Review International ; Sport, Business and Management: an international Journal….
            
Ces différents types de documents sont classés dans six grands domaines : Language & Linguistics, Social Sciences, Library and Information Studies, Engineering, Transports et bien sûr Business, Management and Economics. On verra plus loin que tous les types de documents ne se retrouvent pas dans chacun des grands domaines, et que certains sont plus développés que d’autres.
             
Plus de 225 eJournals se déclinent en 24 sujets, parmi lesquels : Business Ethics and Law, Environmental Manage-ment, Learning and Develop-ment, Library Information Studies, Strategy, Tourism and Hospitality…
            
Les ebook Series offrent un accès en ligne à une collection de chapitres (organisés en volumes) répartis en 15 sujets.
            
Les fichiers d’archives (Emerald backfiles) quant à eux, sont le résultat d’un projet mené conjointement avec la British Library. Jusqu’en 2008, les archives disponibles ne remontaient pas plus loin que 1994. Avec ce projet, Emerald a entrepris de numériser tous les numéros antérieurs de plus de 120 publications, depuis leur premier numéro, offrant ainsi 68 000 articles dont certains remontent au XIXème siècle.
             
Chaque article a été transformé en fichier PDF, qui est entièrement recherchable.
           
Aucun embargo n’est appliqué : les utilisateurs d’Emerald ont constamment accès aux dernières publications incluses dans leur abonnement.
           
Emerald propose également des produits destinés plus particulièrement aux managers, tels que des articles résumés en 1 000 à 1 500 mots maximum, plus de 300 interviews des principales personnalités du monde des affaires, plus de 1 000 études de cas (depuis 2001), ainsi que des “management briefings”. Cette offre est rassemblée dans le produit Management First (http://first.emeraldinsight.com/)
           
Les Emerald abstracts offrent des résumés d’articles issus de quatre bases de données, concernant respectivement : l’informatique, les sciences de l’information et des bibliothèques, les systèmes de sécurité et enfin l’ingénierie.
           
- Computer Abstracts International Database donne accès à plus de 220 000 résumés depuis 1987 d’articles issus de 200 publications informatiques et couvre des sujets tels que l’intelligence artificielle, les réseaux de communication, la théorie informatique, le développement, les systèmes d’organisation…
            
- Current Awareness Abstracts: Library and Information Management Literature contient plus de 35 000 résumés depuis 1988 d’articles issus des 400 principales publications dans le domaine de la gestion de l’information. La base de données couvre des sujets tels que le records management, l’indexation, la recherche d’informations, la gestion d’un site web etc. ;
           
- Computer & Communications Security Abstracts délivre l’accès à plus de 16 000 résumés d’articles issus de 100 publications dans le domaine de la sécurité informatique : les techniques d’identification biométriques, la détection d’intrusion, les virus informatiques, la sécurité des réseaux… sont des exemples de sujets couverts ;
            
- International Civil Engineering Abstracts (ICEA) propose 160 000 résumés depuis 1976 (+900/mois) d’articles publiés dans les 150 premières revues d’ingénierie civile et couvre des sujets tels que la construction, l’environnement, l’ingénierie hydraulique, l’ingénierie des transports… La couverture des publications alimentant la base de données n’est pas sélective ;
           
Management Reviews est une cinquième base de données qui n’est pas incluse dans les Emerald Abstracts. Elle propose l’accès à plus de 250 000 résumés issus des 300 premières publications de management dans le monde : Harvard Business Review, Journal of Marketing, Strategic Management Journal, etc.
            
LES POSSIBILITES DE RECHERCHE
            
L’accès rapide (quick access) au centre de la page, permet d’accéder aux derniers numéros des publications offertes.
            
La distinction effectuée entre les “ejournals” et “ebook series”, n’est pas évidente à saisir, puisque les deux types de documents constituent des périodiques possédant un numéro ISSN et accessibles en volumes… Après enquête auprès d’Emerald, il s’avère que les “ejournals” sont des revues scientifiques possédant un comité de lecture et examinées par des pairs (“peer reviewed”), tandis que les ebook series sont constitués d’ouvrages classés par thème (series).
           
La série elle-même possède un numéro ISSN et son contenu est réparti en différents volumes. Mais le contenu offert est celui d’ouvrages possédant un numéro ISBN, divisés eux-mêmes en chapitres.
             
Le choix d’un titre de publication (ejournal ou ebook serie) s’effectue au moyen d’un menu déroulant et donne accès à une table des matières.
             
Dans le cas des ejournals, il s’agit du sommaire du dernier numéro, avec un accès au résumé de chacun des articles. Dans le cas des ebook series, on a d’abord accès à la liste des volumes disponibles, puis en cliquant sur le lien d’un volume, à la table des matières de l’ouvrage contenu dans le volume, avec un accès au résumé de chacun des chapitres.
            
La fonction Browse sur la colonne de gauche, propose quasiment la même chose, à ceci près qu’elle permet d’explorer l’ensemble des numéros parus (et pas seulement le dernier comme dans l’accès rapide).
            
Que vous ayez opté pour l’accès rapide ou pour la fonction Browse, une fois sur la table des matières, il est possible de relancer une recherche par mot au sein de cette seule publication, en renseignant la zone Search this title en haut à droite de l’écran.
           
Toujours à partir de cette page, il est possible de demander une alerte automatique par e-mail ou de s’abonner à un flux RSS, afin d’être prévenu automatiquement de la parution des nouveaux numéros. Ces deux dernières fonctionnalités nécessitent néanmoins d’avoir créé un compte.
            
La recherche simple s’effectue dès la page d’accueil, à partir de la zone Search for dans la colonne de gauche.
             
On peut choisir d’effectuer la recherche dans tout le contenu ou choisir un type de document (ejournals seulement, ebooks seulement, bases de données bibliographiques). De façon plus surprenante, ce moteur permet également de rechercher dans les pages de description du site Emerald Insight !
            
On retrouve ces différentes catégories sous la forme d’onglets sur la page de résultats. Les cinq premiers documents de chaque catégorie (ejournals, ebooks, bibliographic databases…) sont affichés dans un format réduit, de même que le nombre total de résultats pour chacune d’entre elles ; dans un second temps, il est possible de visualiser l’ensemble des résultats appartenant à une seule catégorie.
             
Des icônes vertes indiquent la nature du résultat : le signe 4 indique que le document est accessible et fait partie de votre abonnement, la lettre B indique qu’il s’agit d’un document de Backfile (document numérisé antérieur à 1994), la lettre A spécifie que seul l’Abstract est disponible. Enfin la lettre E signifie Earlycite et désigne les pré-publications qui sont accessibles, comme leur nom l’indique, avant la publication officielle dans la revue.
            
La recherche avancée est accessible en cliquant sur le lien du même nom (advanced search) sur la page d’accueil, juste sous la zone de recherche simple. Un formulaire de recherche plus sophistiqué permet ainsi de :
            
- rechercher un mot ou une combinaison de mots reliés par ET (all), par OU (any) ou en expression exacte (Phrase) ;
           
- limiter la présence de ce ou ces mots à un champ particulier : résumé, titre de la publication, numéro ISSN, mot-clé descripteur…
              
- d’associer jusqu’à trois critères de recherche par un opérateur booléen ;
            
- de restreindre par date ;
            
- d’inclure ou d’exclure les earlycite et les backfiles ;
             
- de limiter la recherche au contenu pour lequel on a un abonnement.
La liste de résultats générée est identique, quelle que soit la méthode de recherche utilisée. Les éléments disponibles pour chaque élément sont à ce stade : le titre, le type de documents (Research paper, Technical paper, Case study…), les auteurs, la source, le numéro du volume, le numéro de la revue ou le nom du chapitre, la date.
            
LES ALERTES
            
A partir de cette liste, et avant de visualiser les documents en texte intégral, il est possible d’effectuer des opérations classiques telles que lancer une nouvelle recherche ou modifier celle qui est en cours.
            
Plus intéressant, il est également possible de créer une alerte sur cette recherche (add saved search alert), afin de recevoir des notifications par e-mail dès que de nouvelles publications correspondant à ces critères sont ajoutées en ligne.
             
Un autre type d’alerte est proposé aux utilisateurs : l’alerte-sommaire ou table des matières d’une revue, dès la mise à disposition d’un nouveau numéro.
             
Cette alerte peut être créée et paramétrée dans l’espace Your profile en haut à droite de l’écran.
             
LES MODES D’ACCES AUX DOCUMENTS
            
Selon les cas (disponibilité et date du document), et en fonction des options que vous aurez souscrites, vous aurez la possibilité de visualiser le résumé, de voir le document complet en format html, de voir le document complet en format pdf, de le louer (Rent this article) ou de l’acheter.
            
Lors de nos tests, nous avons remarqué un petit défaut : si l’article que vous convoitez est issu d’une publication qui ne fait pas partie de votre abonnement, il ne vous est pas proposé de l’acheter en pay per view, mais seulement de le louer. Pour pouvoir l’acheter, il faut se déconnecter, puis se reconnecter avec un login non abonné…
            
C’est inutilement compliqué !
            
L’option de location d’article est à notre connaissance assez originale. Elle est le fruit d’un partenariat avec le service deepdyve. Ce service permet, pour une somme très modique (0,99 $), de visualiser un article complet pendant 24h.
            
L’article n’est visualisable que sur le site de deepdyve et ne peut être ni téléchargé, ni imprimé, ni partagé.
            
LES FORMULES D’ABONNEMENT
            
Chez Emerald, il existe une multitude de formules d’abonnement qui s’adaptent à tous les besoins.
             
On peut d’abord s’abonner aux eJournals, en choisissant un nombre de publications (40, 95, 120, 175, 200, plus…). Le montant de l’abonnement varie en fonction du nombre de publications auxquelles on s’est abonné.
             
On peut aussi décider de s’abonner aux ejournals non plus en fonction du nombre de publications, mais en fonction du sujet (subject collections) : Health Care Management, Strategy, Education, Library and Information Studies… Une vingtaine de sujets sont possibles.
            
Subtilité supplémentaire, on peut aussi s’abonner par sujet, non seulement pour les ejournals mais également pour les ebooks en complément ; l’abonnement porte alors le nom de online collection. Le nombre de sujets disponibles est plus limité, car il n’existe pas de ebooks pour la totalité des 20 sujets, mais pour une quinzaine seulement.
            
Un abonnement est valable un an. Les contenus correspondants et publiés durant l’année de l’abonnement sont accessibles de façon perpétuelle (équivalent à un achat).
            
Durant cette même période, un accès aux archives de ces publications, remontant jusqu’en 1994, est inclus.
 
Les Backfiles en revanche (documents numérisés antérieurs à 1994) font l’objet d’un achat séparé.
             
Les tarifs sont variables en fonction du nombre d’utilisateurs ou de l’appartenance ou non à un consortium, tel que Couperin. Nous avons voulu toutefois demander des ordres de grandeur.
            
L’abonnement à une petite collection de périodiques varie de 1 800 à 2 500 €. L’abonnement à une centaine de périodiques se situera plutôt aux alentours de 4 000 - 5 000 €.
             
Pour les utilisateurs occasion-nels, le pay per view reste intéressant. Le prix d’un document acheté à l’unité en dehors de tout abonnement est d’environ 15 euros.
             
La richesse de l’offre d’Emerald est indéniable, mais nous regrettons une absence de clarté qui nuit sans doute à l’éditeur.
 
Aurélie Vathonne
Publié dans le n°273 de Bases (Juillet-Août 2010) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire