La base armement déchargée de Questel


Questel a discrètement déchargé, à la fin 2009, la banque de données Armement produite par le Cedocar (Centre de documentation de l’armement), que nous avions présentée lors de son chargement (Bases n° 232, novembre 2006).
 
Le déchargement s’est fait à l’initiative du Cedocar, qui n’a pas renouvelé le marché passé avec Questel.
            
Le Cedocar prévoit, à une date non encore fixée – peut-être cette année –, de redonner accès à cette base sur une plateforme Internet. Mais comme pour les accès précédents au Cedocar via Transpac, puis chez Questel, cela passera par une validation spécifique pour chaque utilisateur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire