L'intelligence économique sans information fiable : un leurre


Le 11 mai dernier, le portail de l’IE – Centre de ressources et d‘information sur l’intelligence économique et stratégique – était lancé en grande pompe à Paris.
            
L’idée de ce portail est née il y a deux ans au sein du bureau de l’AEGE, l’Association des anciens de l’Ecole de guerre économique, qui regroupe les diplômés de l’EGE et, on s’en étonnera, les étudiants en cours d’année universitaire. Cette association se présente tout simplement comme “le réseau d’experts en Intelligence Economique”, c’est en tout cas ce qui figure sous son logo.
            
Sur le site, il est précisé que “En parallèle de ce portail est né un institut, sous la présidence de M. le député Bernard Carayon. Cet institut doit donner forme humaine au portail et ce avec des acteurs qui vont se fédérer autour de nos savoir-faire. L’Institut international d’intelligence économique et stratégique permet aujourd’hui d’élever le portail au rang de projet fédérateur de la communauté IE”. Un de plus.
             
Le portail comporte plusieurs rubriques que nous n’avons pas toutes examinées dans le détail.
            
Nous nous sommes surtout intéressés à la rubrique (mal) nommée Outils qui est, en fait, “un annuaire 2010 des entreprises en IE”, ainsi que l’annonce le titre de la page apparaissant après le clic sur le bouton Outils.
             
A notre grande surprise, nous avons constaté un très grand nombre d’erreurs et d’invraisemblances  dans cet annuaire, qui précise dans son introduction que “les informations mentionnées, validées par les entreprises sont du domaine public”.
             
C’est faux, car nous ne pourrions avoir validé un texte présentant la société Bases Publications comme “offrant des prestations de couritier (sic) en information”, alors qu’elle est l’éditeur des lettres Bases et Netsources et que c’est sa société sœur FLA Consultants qui propose des prestations de courtier en informations.
             
Quant aux activités associatives du dirigeant de Bases Publications, telles qu’elles apparaissent dans cet annuaire, elles ne sont pour certaines plus exactes depuis plus de 10 ans.
             
Mais d’autres fiches comportent également des erreurs. On s’amusera ainsi de voir une entreprise réaliser un chiffre d’affaires de 66 000 € avec un effectif de 30 personnes soit … 2 200 € de chiffre d’affaires par personne et par an !
             
Une autre entreprise encore est créditée d’un CA de 684 000 € en 2007 et, curieusement, d’un bénéfice du même montant en 2008.
            
On retrouve par ailleurs ça  et là plusieurs paragraphes recopiés mot pour mot du Top 100 de l’intelligence économique publié en … 2004 par Intelligence Online.                                
 
Outre que ces informations ne sont pas très fraîches, les “auteurs” de cet annuaire ont juste oublié de demander à l’éditeur l’autorisation de les reproduire (nous avons vérifié).
            
Ce désastre en matière de qualité – ou plutôt de non qualité – de l’information est une illustration caricaturale de certains discours officiels et de certaines façons d’enseigner l’IE. Les grandes visions stratégico-politico-mondiales ou territoriales y sont mises en avant, au détriment de la partie recueil et validation de l’information.
             
 Le risque alors est de voir des professionnels de l’IE se contenter d’informations aléatoires, non vérifiées et non datées trouvées sur le Web, ou de confidences glanées çà et là par le “réseau”, ignorant tout de la recherche professionnelle d’information, qui est pourtant l’étape fondamentale d’une démarche d’IE.
            
INFORMATIONS
 
www.portail-ie.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire