Les nouveaux contenus de Derwent World Patent Index et de Chemical Abstract

La journée utilisateurs de STN a été l’occasion de faire le point sur les nouveautés récentes en matière de contenu des banques de données Derwent World Patents Index et Chemical Abstracts. Les nouveaux contenus pour la première sont :   - pour la France : les brevets délivrés (B) depuis janvier 2010 ; - pour la Suisse : les demandes de brevets depuis janvier 2009 (cela est dû à un changement de la loi Suisse, auparavant seuls les brevets délivrés étaient publiés) ;   - pour l’Espagne : modèles d’utilité depuis janvier 2010 ;
- pour l’Autriche : modèles d’utilité depuis juillet 2010 ; - pour la Roumanie : demandes de brevets depuis juillet 2010 ;      

- pour le Brésil : modèles d’utilité depuis novembre 2009 et brevets délivrés depuis janvier 2010 ;      

- pour les Philippines : demandes de brevets et modèles d’utilité depuis janvier 2010.    

Les délais de signalement ont été globalement améliorés : 15 jours en règle générale, mais une semaine seulement pour les USA et le Japon ce qui a, logiquement, entraîné la disparition de WPI First View (Bases n° 271, mai 2010).             
  
Autre nouveauté récente : le chargement des thesaurii des codes japonais FI et F-Term,  ces codes étant attibués aux brevets japonais. Les codes FI (File Index) ont une structure similaire aux codes IPC, mais avec plus de subdivisions. Quant aux codes F-Term (Forming-Terms), ils sont utilisés pour indexer les divers aspects techniques d’une invention.    De même, le thesaurus des codes de la classification américaine pour les brevets US est également disponible. La présence de ces thesaurii dans la base rend beaucoup plus facile la recherche sur ces codes.                    

En ce qui concerne Chemical Abstract, deux offices supplémentaires ont été couverts en 2010, ce qui porte leur total à 61 :   - les Philippines : demandes (A) depuis 2001 ;   - le Costa Rica : demandes de brevets (A) et de modèles d’utilité (U) depuis 2007.                    

Par ailleurs, 22 000 brevets WTM (World Traditional Medicine) provenant de divers pays ont été ajoutés récemment dans CAPlus, portant leur nombre total à 50 000.

François Libmann
Publié dans le n°276 de Bases (Novembre 2010)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire