Open data : petit tour de France des nouveautés

A l’image du printemps, les plateformes d’open data fleurissent sur notre territoire. L’occasion pour nous de faire un petit tour d’horizon de ces nouveautés…

PORTAIL DATA.LOIRE-ATLANTIQUE.FR : APRES DATA.NANTES.FR, VOICI LES DONNEES DU DEPARTEMENT

http://data.loire-atlantique.fr/

Le 2 avril dernier, le département de Loire Atlantique ouvrait au public sa plateforme de données publiques (à peine quelques mois après l’ouverture de la plateforme Data.nantes.fr, gérée par Nantes Métropole et la ville de Nantes). A l’heure actuelle, on dénombre 143 jeux de données articulés autour de cinq thématiques : mobilité, environnement, social, territoires et citoyenneté/ administration. De nouvelles données relatives à l’éducation, au tourisme, à la culture et à l’économie devraient être ajoutées dans un deuxième temps.

L’accès aux informations est simple et intuitif et se fait à partir de la liste alphabétique des jeux de données ou en utilisant le moteur de recherche.

Une grille de recherche avancée permet d’entrer un mot-clé ou une expression exacte, et de filtrer à partir des  documents concernant une ou plusieurs thématiques et/ou mis à jour après une certaine date, par type de fichier (majoritairement en XLS ou CSV mais également en KMZ, SHP, JPG, GTFS, XML ou MIF) ou par gestionnaire (le département de Loire-Atlantique uniquement pour le moment).

Parmi les données accessibles, on pourra citer  par exemple les statistiques des accidents sur les routes départementales de Loire-Atlantique depuis 1992, le nombre d’adoptions dans le département en 2012, le nombre d’assistantes maternelles agréées depuis 2007, la liste des centres médicaux-sociaux ou encore la fréquentation des lignes de transport.

Fin 2012, les catalogues de jeux de données de Nantes métropople / Ville de Nantes et du département seront mutualisés, mais les deux plateformes resteront accessibles à deux adresses différentes.

LE MANS : DONNEES PUBLIQUES DANS LE PLUS SIMPLE APPAREIL

http://goo.gl/HW0m9

Depuis le mois de mars, la ville du Mans rend accessible sur son site web certaines de ses données publiques. Aucune plateforme n’a été mise en place pour l’occasion ; les fichiers sont tous en téléchargement sur une page dédiée du site Lemans.fr.

Une vingtaine de jeux de données sont actuellement disponibles et peuvent concerner les pistes cyclables, les jours de collecte de tri, le stationnement pour les personnes à mobilité réduite, les bureaux de vote, etc. Aucune recherche sur ces données n’est possible (ce qui n’est pas véritablement un problème pour le moment, vu le petit nombre de données) ; les fichiers sont téléchargeables au format CSV, KML, SHP ou PDF.

QUANT LES VILLAGES SE METTENT A L’OPEN DATA

http://opendata.brocas.fr/

L’open data prend de l’ampleur en France, à tel point que certains villages décident également de se lancer dans l’aventure.

C’est le cas de Brocas, un petit village des Landes qui ne compte que 800 habitants : un site a été créé pour l’occasion  et rassemble quelques documents comme les délibérations du Conseil municipal, les études de faisabilité, les relevés et les plans, des images du village au cours des siècles ainsi que quelques vidéos. Même si l’intérêt est assez limité pour des personnes n’habitant pas cette commune, cela peut laisser entrevoir un possible mouvement de fond avec une ouverture des données de nombreuses petites collectivités locales françaises.

SNCF OPEN DATA : AU TOUR DES ENTREPRISES PUBLIQUES

http://test.data-sncf.com

Outre les collectivités françaises, les entreprises publiques commencent également à rejoindre le mouvement de l’open data.

Certaines ne proposent pas de site dédié mais diffusent leurs données sur le portail de l’Etat (Data.gouv.fr) ; c’est le cas de La Poste ou du Réseau Ferré de France par exemple. 

La SNCF quant à elle offre une diffusion sur deux canaux : Data.gouv.fr et un site dédié.

Ce dernier a ouvert fin 2011 et se trouve toujours en version bêta. Il a pour vocation de réunir les données publiques des différentes activités du groupe SNCF (Gares & Connexion, TER et Transilien) mais, pour le moment, le nombre de données disponibles est encore limité.

On trouve trois fichiers pour Transilien (horaires des lignes Transilien C et L, équipement des gares IDF et lignes par gare IDF) et un fichier pour Gares & Connexion (Liste des gares de voyageurs avec coordonnées et adresse postale). Aucun moteur de recherche n’est d’ailleurs proposé.

Si l’on compare ces données avec celles fournies par la SNCF dans le portail Data.gouv.fr, on constate que leur volume est malgré tout supérieur : sur Data.gouv.fr, on ne retrouve que deux fichiers identiques qui correspondent à la liste des gares de voyageurs avec coordonnées et adresse postale.

DATA.GOUV.FR PASSE A LA V2 ET S’ENRICHIT

Le portail d’Open data mis en place par l’Etat français en décembre 2011 vient tout juste de passer à la version 2 (mi-avril 2012). La principale évolution concerne l’ajout de fonctionnalités collaboratives, telle que la possibilité pour l’internaute de poster des commentaires ou des questions à destination des producteurs de données.

Le volume de données n’a pas considérablement évolué au cours des derniers mois (toujours autour de 352 000), mais quelques producteurs ont rejoint le projet et de nouvelles données ont tout de même été ajoutées.

Parmi les nouveaux venus, on pourra citer La Poste (avec un jeu de données : liste des points de contact du réseau postal français) et la collectivité de Villemomble ; quant aux nouvelles données, elles comprennent par exemple la liste des casinos en France ou encore le nombre de divorces prononcés de 1999 à 2010.

Les autres collectivités françaises, pour leur part, continuent de se convertir progressivement à l’Open data : la région Provence-Alpes Côte d’Azur et la ville de La Rochelle devraient ouvrir leur portail mi-2012, tandis que Brest Métropole, le Conseil général du Maine et Loire et la ville du Havre travaillent sur des projets de plateforme, dont la date d’ouverture n’est pas encore connue.

A LIRE

Data-Publica.com (Bases n°289)

Data.gouv.fr : à l’assaut des données publiques de l’Etat (Bases n°287)

• Les initiatives françaises en matière d’open data (Bases n°286)



Carole Tisserand-Barthole
Publié dans le n° 291 de Bases (Mars 2012)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire