Factiva Snapshot : capturer l'information en un clin d'œil

A l’occasion de l’intégration récente des tweets à l’outil Factiva Snapshot, nous avons décidé de présenter en détail ce service qui existe depuis 2011 (mais est toujours en version bêta) et dont nous nous étions brièvement fait l’écho dans un précédent article (voir Bases n° 281 – «Factiva : du vert au bleu mais pas que»).

Factiva Snapshot est un outil intégré à la plateforme Factiva, qui permet de visualiser rapidement les informations importantes d’un secteur, d’une zone géographique ou d’un pays.
  
On y accède via la plateforme (http://global.factiva.com) en choisissant l’onglet «Snapshot» ou bien en se rendant directement à l’adresse http://snapshot.factiva.com.
  
L’interface est très épurée et fait un peu penser à des outils comme Netvibes (un lecteur de flux RSS qui propose notamment des tableaux de bords thématiques), qui agrègent des contenus dans de petits modules rectangulaires appelés «widgets».
  
On dispose d’un moteur de recherche en haut de l’écran, de différents onglets qui correspondent aux thématiques choisies et l’écran central permet d’afficher un snapshot, c’est-à-dire les éléments relatifs à l’onglet sélectionné.
  
Pour créer un snapshot, le principe est simple puisqu’il suffit de cliquer sur le signe + dans la barre d’onglets, de sélectionner si l’on souhaite créer un tableau de bord ayant trait à un secteur économique ou à une région, puis de sélectionner l’un des secteurs ou régions disponibles.
  
31 secteurs sont proposés (dont Assurances, Banques, Aéronautique / Défense, Agriculture, Energie, Vêtements / Textile, Biotechnologies, Transport…), ainsi que 18 régions (Amérique du Sud, France, Russie, Marchés émergents, Europe, Moyen-Orient…).
  
Une fois ajouté, on peut visualiser une multitude d’informations textuelles ou graphiques relatives au sujet.
  
On dispose en premier lieu d’un module intitulé «Principales nouvelles», où l’on peut voir les derniers titres sur le sujet, les personnalités, sociétés, sujets et/ou mots-clés dont il est le plus question, des vidéos ou enregistrements audio et le nombre d’articles par zone géographique (uniquement pour les secteurs économiques).
  
Pour les secteurs économiques, il y a ensuite un module «Sélection de Factiva», avec une sélection d’articles récents, de vidéos ou enregistrements audio et d’opinions et analyses.
  
Vient ensuite un module «Thèmes personnalisés», agrégeant des articles sur trois thèmes importants sélectionnés par Factiva (par exemple, pour le secteur Energie, on trouve «énergie nucléaire», «les carburants de remplacements» et «urbanisme»).
  
Vient ensuite la rubrique «Tendances», où l’on peut choisir de consulter au cours de la semaine ou au cours du mois les cinq principales mentions (basées sur le volume d’articles), les tendances à la hausse (augmentation du volume d’articles) et les tendances à la baisse de sociétés, personnalités ou sujets. Cette rubrique est suivie du module «Kiosque à journaux», où l’on peut voir les derniers articles sur le sujet parus dans quelques grands titres de presse.
  
On trouve ensuite un module très intéressant intitulé «Radar», qui permet de visualiser la répartition des informations par sujet (performance, contrat et commandes, délit, changement de propriétaire…) pour les sociétés les plus citées au cours de la semaine ou du mois. Cela permet par exemple de mettre en évidence que certaines sociétés sont énormément citées dans la presse, mais presque uniquement pour leurs résultats boursiers.
  
Par la suite, on peut également afficher une sélection d’articles parus dans la presse spécialisée du secteur, une carte avec le volume d’articles par zone géographique et le taux de variation par rapport à la semaine ou le mois précédent.
  
Le dernier module «Tweets» a fait son apparition au cours du mois de mai 2012, pour les secteurs économiques uniquement.
  
Il permet de visualiser les derniers tweets sur le sujet publiés par des twittos influents sélectionnés par Factiva, ainsi que la liste des twittos les plus influents du secteur.
  
Pour les snapshots «Zone géographique», les modules présentés sont les mêmes, à l’exception de la carte géographique et des tweets, qui ne sont pas disponibles.
  
Dans certaines rubriques, on a la possibilité de cliquer sur «Afficher tous les titres», pour visualiser plus d’articles sur le sujet. On se retrouve alors sur une interface proche de l’interface de visualisation classique de Factiva, avec la possibilité de filtrer les résultats par société, industrie, mots-clés, sujets, sources et date dans la colonne de gauche.
  
Le moteur de recherche disponible en haut de l’interface présente en revanche un intérêt limité ; on peut y entrer les opérateurs AND, OR et NOT, mais il ne comprend visiblement pas les opérateurs avancés – qui font pourtant la richesse de l’interface Factiva Classique –, comme les opérateurs de proximité, la troncature, les codes d’indexation....
  
Le seul élément quelque peu avancé se situe juste en dessous de l’interface de saisie, où l’on peut choisir dans une liste déroulante le corpus à interroger (toutes les sources, Dow Jone Newswires, Major News & Business Publications, Press Release Wires, Reuters Newswires ou les bouquets de sources créés par l’utilisateur dans l’interface classique), ainsi que la période (dernière journée, dernière semaine, 3 derniers mois, 6 derniers mois, année précédente, 2 dernières années ou toutes les dates).
  
Au final, Factiva Snapshot se révèle très complémentaire de l’interface classique.
  
On pourra l’utiliser pour avoir une vision globale et rapide d’un secteur ou d’une région, pour débuter sur un domaine assez général et avoir une première vision des enjeux et sujets importants.
  
L’outil se révèle plus puissant que des outils web comme Netvibes, dont les dashboards de veille thématique balaient tout ce qui a trait au sujet (moteur classiques, vidéos, réseaux sociaux…) et noient l’utilisateur sous des informations pas toujours pertinentes ; Factiva Snapshot quant à lui donne accès à du contenu bien plus qualifié.
  
On évitera en revanche d’utiliser le moteur de recherche disponible et l’on retournera donc vers l’interface classique, dès lors que l’on souhaite interroger les bases de Factiva.
  
On regrettera enfin que les tweets proposés pour les snapshots de secteurs thématiques ne soient disponibles que dans Factiva Snapshot et pas dans l’interface classique, et ne proposent qu’un flux temps réel sans possibilité de recherche.
  
En effet, depuis la disparition de l’accord entre Google et Twitter, qui permettait de rechercher via Google dans les archives de Twitter, on manque cruellement d’outils répondant à ce besoin.

Factiva pourrait avoir un rôle à jouer…



Carole Tisserand-Bartole
Publié dans le n° 292 de Bases (Avril 2012)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire