Minesoft étend son offre au-delà des brevets

Connu pour PatBase, qui est l’un des services couvrant l'essentiel des brevets dans le monde, Minesoft a décidé de mettre un pied en dehors des brevets et propose aujourd’hui la banque de données Inspec, l’une des grandes banques de données de littérature scientifique.

Cette banque de données couvre essentiellement les domaines de la physique, de l'électronique, de l'informatique et de l'ingénierie, mais aussi des domaines comme les matériaux, l'océanographie, les technologies biomédicales, etc.

Elle contient plus de 13 millions de références remontant à 1898 et propose une indexation avec de multiples champs incluant, depuis peu, la classification internationale des brevets. Elle est déjà accessible sur de multiples plateformes.

Minesoft offre Inspec avec ses deux interfaces : PatBase pour les utilisateurs professionnels et PatBase Express pour les utilisateurs finaux.

L'accès à Inspec nécessite la souscription d'un contrat spécifique et il n'y a pas, pour le moment au moins, de lien avec le contenu brevet. En revanche, toutes les possibilités de la plateforme PatBase sont disponibles pour Inspec.

Nous avons évidemment cherché à connaître les motifs de diversification de Minesoft hors du champs brevet.

La réponse est en fait multiple.

D'une part, la plupart des responsables de Minesoft ont déjà une longue carrière dans le monde de l'information électronique et connaissent depuis longtemps – parmi d'autres – les responsables de IET (Institution of Engineering and Technology), le producteur d'Inspec ; lesquels, pour cause de présence sur de multiples plateformes, ont l'habitude de travailler avec nombre d'interlocuteurs différents.

Il était donc logique que pour relever le challenge, qui consistait à élargir son offre hors des brevets, Minesoft choisisse un tel partenaire. D’autant qu’Inspec est une base très bien structurée avec des données de qualité, un peu comme les banques de données brevets (mises à part peut-être les données de certains offices).

C'est donc un test grandeur nature qu'a lancé Minesoft, test dont les résultats détermineront l'avenir d'une telle diversification.

Il sera effectivement intéressant d’analyser ce résultat, sachant que ce lancement, s'il a un point fort (l'utilisation des outils de PatBase), a au moins deux handicaps : la déconnexion tant au niveau du contrat que du contenu avec la partie brevet, et le fait que la base soit isolée, contrairement a ce qu'offrent des serveurs comme Dialog ou STN, qui proposent des recherches dans des ensembles de bases.

Le contrat proposé est uniquement un abonnement annuel à consommation illimitée (recherche + alerte).


François Libmann
Publié dans le n° 299 de Bases (Décembre 2012)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire