Techniques de l'Ingénieur : une encyclopédie scientifique et technique de référence

Les éditions Techniques de l’Ingénieur viennent de publier un ouvrage baptisé «Maîtriser la veille pour l’intelligence scientifique», dont on trouvera une description p.4. L’occasion pour nous de revenir plus en détail sur l’offre de cet éditeur, disponible sous forme papier mais aussi (et surtout) sous forme électronique, via la base de données Techniques-ingenieur.fr.
Les Editions Techniques de l’Ingénieur – qui appartiennent au groupe Weka – ont été fondées en 1946, avec comme vocation de proposer une base documentaire de référence, en français, sur l’état de l’art des techniques et processus industriels et scientifiques, dans un maximum de domaines. 

L’objectif était d’accompagner la formation des ingénieurs et chercheurs et de permettre aux entreprises, bureaux d’études, centres de recherche... de trouver les informations nécessaires à leur développement et à leurs innovations.

Cette base documentaire est devenue au fil des ans une véritable encyclopédie scientifique et technique, et couvre des domaines aussi variés que l’agro-alimentaire, la chimie, la construction, la métrologie ou la qualité.

Son offre se caractérise par des fiches pratiques et des articles «vivants», qui sont mis à jour régulièrement par leurs auteurs. Plus de 3 500 auteurs, experts reconnus, ont été sollicités pour rédiger ces fiches, qui sont toutes validées par des comités scientifiques.

Trois types de documents sont en fait proposés dans cette base :

• des articles encyclopédiques ont pour vocation de dresser un état de l’art sur une méthode ou une technologie ; ils expliquent par exemple le contexte et la problématique, contiennent générale-ment des illustrations (exemples chiffrés, tableaux de données, images...), et disposent d’une rubrique «Pour en savoir plus» qui permet au lecteur d’appro-fondir sa recherche documentaire ;

• des articles «Recherche & Innovation» offrent le plus souvent un focus sur une technologie émergente, un projet de recherche, ou une innovation à l’état de prototype, en phase d’industrialisation ;

• des fiches pratiques enfin tentent de répondre de façon opérationnelle aux problèmes concrets auxquels sont confrontés les ingénieurs, avec une description des actions à mener, étape par étape, les conseils de l’expert, une boîte à outils (modèles de documents prêts à l’emploi...) et une bibliographie.

Lorsque ces articles ne s’avèrent plus pertinents, ils sont archivés mais restent accessibles à la consultation.

La base rassemble aujourd’hui plus de 8 000 articles et 900 fiches pratiques régulièrement mis à jour, ainsi que 3 000 articles archivés, ce qui représente plus de 80 000 pages d’information impri-mées ; elle s’enrichit chaque année de 350 nouveaux articles et de 200 nouvelles fiches. 

Le site accueille chaque mois 350 000 visiteurs environ, qui procèdent à 100 000 téléchargements.

TECHNIQUES-INGENIEUR.FR : UNE ARBORESCENCE EN UNIVERS, PACKS ET BASES DOCUMENTAIRES

Les différents documents (articles et fiches pratiques) sont indexés dans des «Bases documentaires», regroupées au sein de «Packs», appartenant eux-mêmes à des «Univers».

Plus précisément, la base Techniques-ingenieur.fr s’articule autour de :

• 13 Univers, couvrant aussi bien les sciences fondamen-tales, que le génie industriel ou les innovations, sans oublier les matériaux, la mécanique, les transports, les technologies de l’information, les procédés chimie-bio-agro et la construction ;

• chaque Univers est constitué de Packs (de 1 à 9 selon les univers, la base proposant au total 64 packs) ; l’univers «Procédés chimie - Bio - Agro» regroupe par exemple cinq packs : Bioprocédés ; Chimie verte ; Formulation ; Opérations unitaires - génie de la réaction chimique et Agroalimentaire ;

• les packs quant à eux sont composés de Bases documentaires (de deux à neuf bases par pack, pour un total de 388 bases), qui permettent de faire le tour d’un sujet.

Le pack «Emballages» par exemple (univers «Génie Industriel») dispose des deux bases «Conception d’embal-lage» et «Emballage des produits alimentaires et autres conditionnements spécifiques». La première a pour objectif de permettre aux ingénieurs de «Comprendre les méthodes de conception d'emballages et les techniques pour les produire», quand la seconde offre un «panorama des techniques et normes liées aux emballages alimentaires et autres conditionnements spécifiques».

L’accès à ces informations nécessite bien sûr un abonnement, dont l’unité minimale est la base documentaire. 

Le prix de l’abonnement varie selon les bases, mais est généralement de l’ordre de quelques centaines d’euros par an pour une base (avec des tarifs préférentiels pour l’abonnement à un pack) ; il comprend l’accès aux ressources documentaires choisies – via le site internet et sur iPad –, le ou les ouvrages papier correspondants, ainsi que l’accès à des ressources complémentaires, comme l’annuaire des laboratoires et centres de recherche, le dictionnaire technique multilingue, etc.

L’abonnement prévoit d’autre part la réception (sous forme électronique) des nouveaux documents ajoutés à la base au cours de l’année.

Il est néanmoins important de préciser que les articles comme les fiches sont découpés en plusieurs chapitres, et que l’introduction comme le début des différents chapitres sont en accès libre.

En complément de cette base documentaire, le portail propose également des actualités accessibles à tous, dans tous les domaines couverts par la base.

Rédigés spécifiquement pour le portail par des journalistes scientifiques, les articles traitent notamment de l’innovation technologique, des produits et des défis de l’industrie au quotidien.

Deux à quatre articles sont publiés en moyenne chaque jour, notamment sur des thématiques phares comme l’environnement - sécurité, les énergies, l’informatique, l’électronique et les matériaux.

UN MOTEUR DE RECHERCHE RELATIVEMENT SOPHISTIQUE

Depuis la page d’accueil du portail, une zone de saisie propose de lancer une recherche par mots sur l’intégralité du site (base documentaire et articles d’actualités).

C’est la technologie Exalead Cloudview qui est utilisée et l’on dispose théoriquement de toutes les fonctions avancées du moteur de recherche.

Une grille de recherche avancée spécifique à la base permet d’autre part de restreindre la requête aux titres, selon la date de publication, par auteur, dans un univers ou par référence.

Les afficionados d’Exalead peuvent quant à eux saisir directement les opérateurs depuis la zone de saisie, et combiner dans leur requête la recherche d’un mot dans le titre (intitle:mot), l’opérateur de proximité NEAR/n (à n mots de distance maximum), des opérateurs booléens AND, OR et NOT, etc.

Lors de nos tests néanmoins, nous avons noté quelques dysfonctionnements, concernant en particulier l’usage de la troncature ou de la date de publication.

La page de résultats – accessible à tous – affiche, dans le centre de l’écran, la liste des réponses classées par pertinence avec, pour chacune, son titre, un extrait contenant les termes de la requête, son arborescence univers / pack / base documentaire, la date de publication et la référence, des mots-clés et un un lien vers les chapitres les plus pertinents (l’introduction et le début des chapitres étant en accès libre).

En complément, deux pictogrammes signalent le type de document (article essentiel de la base documentaire, articles de type recherche ou innovation, fiches pratiques, actualités...) et si l’utilisateur y a accès ou non dans son abonnement.

La gauche de l’écran est occupée par une colonne, qui offre différents filtres permettant d’affiner les résultats.

On peut ainsi restreindre la sélection selon la thématique générale des articles, leur type (article encyclopédique, fiche pratique...), leur mode d’accès (libre ou non), la base documentaire à laquelle ils appartiennent, etc.

Sur la droite de la page enfin, une colonne propose différents outils permettant le partage et l’export des références, ainsi que des compléments bibliographiques sur le sujet.

De nombreuses options sont donc offertes pour filtrer les résultats de sa recherche.

Il est néanmoins nécessaire de s’être approprié le contenu du portail pour bien les utiliser, car les distinctions entre les filtres sont quelquefois subtiles et peu perceptibles au premier abord (notamment entre les «Vues», le «Type d’information» de la colonne et celui de la liste des résultats (pictogramme)).

On regrettera d’autre part que seul un classement par pertinence soit proposé, et qu’il soit impossible d’afficher les documents par ordre ante-chronologique (d’autant que l’opérateur after:jj/mm/aaaa fonctionne de façon aléatoire..).

Ces réserves sont néanmoins amenées à être levées... 

Les Techniques de l’Ingénieur annoncent en effet que l’interface de recherche va être totalement revue au cours de l’année 2013, et que la nouvelle version bénéficiera de fonctionnalités supplémentaires.

www.techniques-ingenieur.fr



Béatrice Foenix-Riou
Publié dans le n° 300 de Bases (Janvier 2013)

1 commentaire: