OpenEdition Books : une 4ème plateforme pour les livres en SHS

Le Cléo (Centre pour l’édition électronique ouverte) est un laboratoire associant le CNRS, l’EHESS et les universités d’Aix-Marseille et d’Avignon ; il développe depuis de nombreuses années OpenEdition, un portail de ressources électroniques en libre accès.

Ce portail regroupait jusqu’ici trois plateformes (voir Bases n°281) :

• Revues.org, fondé en 1999 et qui rassemble plus de 380 revues en sciences humaines et sociales ;

• Calenda (http://calenda.revues.org), qui présente chaque mois plus de 250 événements scientifiques en lettres et SHS ;

• et Hypotheses.org, qui donne accès à plus de 600 carnets de recherche (scholarly blogs) en SHS.

Une quatrième plateforme vient d’être ajoutée à OpenEdition, et est dédiée spécifiquement aux livres.

Baptisée OpenEdition Books et accessible depuis l’adresse http://books.openedition.org, cette plateforme diffuse les collections de livres d’éditeurs en SHS.

Son ambition est «de construire une bibliothèque internationale pour les humanités numériques et ce, en encourageant les éditeurs à développer le libre accès sur le long terme. La plateforme valorise le traitement de toutes les aires culturelles, de toutes les périodes, et des grandes langues scientifiques».

Lancée en février dernier, elle donne aujourd’hui accès à 372 livres, proposés par 13 éditeurs, dont le Collège de France, les éditions Agone, les Presses universitaires de Caen ou encore Central European University Press.

Mais ce n’est qu’un début puisqu’elle compte diffuser 1 000 livres d’ici l’été 2013, et qu’elle annonce pour la suite un enrichissement de 2 000 livres supplémentaires chaque année.

Une recherche par mots ou par navigation

Plusieurs possibilités de recherche sont proposées.

La page d’accueil du portail affiche les couvertures d’une sélection de livres, sur des thématiques comme «Humanités numériques», «La Chine», «Usages et politiques de la ville» ou encore «Le choix d’OpenEdition», et il est possible de visualiser d’autres ouvrages dans ces thématiques.

Une zone de saisie propose d’autre part de lancer une recherche par mots sur le catalogue de la base, et d’afficher les résultats par livre ou par chapitre.

Aucune indication n’est donnée quant aux possibilités de recherche, mais nos tests semblent montrer que celle-ci se fait par défaut sur les formes voisines des mots (pluriel/singulier...), et qu’une requête contenant plusieurs termes les recherche automatiquement côte à côte (qu’ils soient écrits avec ou sans guillemets).

Ainsi, les requêtes sciences de l’information et science de l’information obtiendront les mêmes résultats (20 ouvrages), quand sciences information n’obtiendra qu’une réponse...

En complément de cette recherche par mots, le portail offre un moyen très efficace mais très discret de naviguer dans le catalogue.

En cliquant sur les onglets OpenEdition Books > Livres (depuis la barre d’outils en haut de l’écran), on affiche en effet un menu permettant d’afficher les livres par :

• disciplines (histoire et archéologie, arts et humanités, littérature...) puis sous-rubriques ;

• thèmes (sociétés, esprit et langage, périodes, espaces) puis sous-thèmes (sociologie, études urbaines, géographie...) ;

• langues ;

• date de publication ;

• auteurs ;

• éditeurs.

Quel que soit le mode de recherche, on obtient une page de résultats affichant les livres sélectionnés, et l’on dispose de plusieurs options, tant pour le classement (par pertinence, date de publication ou titre) que pour l’affichage, qui peut être en mode texte (titre, auteur, éditeur), normal (avec en plus une vignette de la couverture) ou détaillé (résumé en complément).

Les ouvrages sont consultables sur l’espace propre à chaque éditeur. 

Plus de la moitié d’entre eux sont accessibles librement en HTML et peuvent être imprimés. Les versions papier des ouvrages ne sont pas oubliées et il est possible de se les procurer via des liens vers des librairies électroniques (Amazon, Decitre...).

Mais ce n’est qu’un début.

La plateforme doit en effet s’enrichir au cours des prochains mois et commercialiser notamment les versions PDF et ePub des ouvrages, tant aux particuliers (via des librairies électroniques) qu’aux institutions ou bibliothèques, grâce à un programme OpenEdition Freemium pour les livres.

Bref, une belle initiative qui devrait rencontrer le succès qu’elle mérite.

http://books.openedition.org



Béatrice Foenix-Riou
Publié dans le n° 301 de Bases (Février2013)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire