Open Knowledge Repository : un portail dédié aux questions de développement

Deux ans après avoir ouvert l’accès à sa base de données de statistiques sur les finances, le commerce, la santé et l’environnement (données.banquemondiale.org), la Banque mondiale met en ligne un portail d’archives ouvertes, baptisé Open Knowledge Repository (Archives ouvertes du savoir).
Accessible gratuitement et sans restriction, ce portail centralise la majeure partie des travaux de recherche de l’organisation (ouvrages, articles, rapports...).


Son originalité est d’offrir au public la possibilité de distribuer, réutiliser et exploiter les données (même à des fins commerciales), celles-ci étant pour la plupart diffusées sous licence Creative Commons.


Ce portail s’inscrit donc dans la politique de libre accès adoptée par la Banque mondiale le 1er juillet 2012.


L’objectif de cette politique est d’encourager l’innovation et de donner la possibilité à toute personne dans le monde d’utiliser ses données, afin de développer des solutions innovantes contribuant à réduire la pauvreté.


LE CONTENU


Depuis son lancement en 2012, l’Open Knowledge Repository (OKR) a complété sa collection et offre aujourd’hui plus de 9 200 ouvrages et travaux de recherche, comprenant notamment :


• les rapports annuels de la Banque mondiale et des études d’évaluation indépendante depuis 2005 ;


• les ouvrages publiés par la Banque mondiale depuis 2005 ;


• tous les rapports de développement depuis 1978 ;


• les articles écrits par le personnel de la Banque mondiale, qui ont été diffusés dans des revues extérieures, comme World Bank Economic Review et World Bank Research Observer (éditées par Oxford University Press). Ces articles sont disponibles à l’issue d’un embargo (on dispose aujourd’hui des articles publiés entre 2007 et 2010) ;


• les articles publiés entre 2008 et 2011 dans le Development Outreach ;


• les documents de recherche sur les politiques de développement depuis 2005 ;


• les études économiques et sectorielles menées depuis 2005 ;


• les notes scientifiques depuis 1999, fournissant des analyses pertinentes sur les missions de la Banque mondiale et ses recherches.


L’Open Knowledge Repository est mis à jour régulièrement avec de nouveaux produits de recherche et de nouvelles publications disponibles.


Depuis le début de l’année 2013, le portail intègre également les liens vers l’ensemble des données associées à chaque produit de recherche.


Les ouvrages sont publiés majoritairement en anglais, mais des traductions seront intégrées au fur et à mesure.


LA RECHERCHE


L’Open Knowledge Repository offre de deux modes de recherche.


LA RECHERCHE PAR ARBORESCENCE


Sur la gauche de la page d’accueil, une colonne d’outils propose plusieurs options pour naviguer dans le site par clics successifs :


• Collections (et sous-collections) : huit collections sont proposées, parmi lesquelles Annual Reports & Independent Evaluations, Books, Journals, Serial Publications, Working Papers... En cliquant sur une collection, on affiche une page de résultats listant les publications pertinentes, avec pour chacune le titre, l’auteur, la date de publication, un rapide résumé et une vignette de la couverture. 


Ces résultats peuvent être filtrés par catégories (sous-collections) et, depuis une colonne sur la gauche, par auteur, date de publication, sujet, type de document, mot-clé, région ou pays. Les différents modes de recherche par arborescence sont construits sur ce même type ;


• auteurs, classés par ordre alphabétique ;


• date de publication ;


• thèmes, de Access and Equity in Basic Education à Youth and Government, en passant par Water Supply and Sanitation: Wastewater Treatment, Avian Flu ou Economic Services to the Urban Poor... 700 thèmes sont proposés ;


• titres.


LA RECHERCHE PAR MOT


Dans le haut de la page d’accueil, une zone de saisie propose de lancer une recherche par mots sur l’ensemble de la base.


Aucune indication n’est donnée sur le site mais nos tests semblent montrer que l’opérateur par défaut est le OR. Il est néanmoins possible d’utiliser le AND et le NOT. De même, l’usage de la troncature (mot*) semble compris par le système.


Après avoir lancé la recherche, on obtient une liste de résultats classés par défaut par pertinence. Un menu déroulant permet de les trier par titre ou par date de publication.


Depuis la colonne de gauche, un lien offre d’autre part la possibilité d’accéder à une grille de recherche avancée.


Celle-ci permet de lancer une recherche par mots sur l’ensemble de la base ou sur l’une des collections.


La recherche peut être affinée en ajoutant un terme, qui sera cherché spécifiquement dans le champ titre, auteur, date de publication, thème, mot-clé, région ou pays.


On ne peut que saluer l’initiative de la Banque mondiale, première grande organisation internationale à instaurer un libre accès à la plupart des produits de sa recherche, en offrant qui plus est des possibilités de recherche relativement sophistiquées.


https://openknowledge.worldbank.org/ 




Lilia Rusnac

Publié dans le n° 302 de Bases (Mars 2013)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire