SciSearch permet désormais d'identifier les organismes finançant le recherche

Produite par Thomson Scientific, SciSearch est une banque de données bibliographique pluridisciplinaire et compte parmi les bases les plus chères (10,15 € le document et 353 € l'heure de connexion sur STN ; 10,50 $ et 456 $ sur Dialog).

Elle a été l’un des premiers services – sinon le premier – à proposer, depuis longtemps déjà, d'effectuer des recherches qui peuvent être complexes sur les auteurs cités.


En fait, tous les produits “historiques” qui incluaient des possibilités de recherche sur les citations ont été finalement rachetés par Thomson ; rappelons que ce dernier s'est dégagé de Dialog, mais qu’il commercialise toujours des produits comme Thomson Innovation ou Web of Science.

STN a fait savoir récemment que SCISearch avait encore accru sa valeur ajoutée, mais sans coût supplémentaire, en enrichissant ses références par l'ajout de trois nouveaux champs qui mentionnent les remerciements et les noms de sociétés qui ont financé les projets de recherche dont rend compte l'article référencé.

On y trouve aussi parfois des informations plus précises sur les liens entre un chercheur et une entreprise, par exemple le fait qu'il/elle a été rémunéré(e) pour intervenir dans une conférence organisée par telle entreprise.

Les trois nouveaux champs sont :

• /GF : Grant Funding Acknowledgment Text ;

• /GO : Grant Funding Organisation ;

• /GN : Grant Funding Number.

Ces champs ont été ajoutés aux références depuis 2009 et sont, bien entendu, interrogeables.

Outre la recherche classique, on dispose d’une fonction Analyze pour effectuer un niveau de recherche supplémentaire.

Pour identifier par exemple les sociétés qui financent, au moins partiellement, les recherches récentes du département des maladies tropicales de l'université de Vienne, on écrira :

S UNIV VIENNA/CS AND TROP ? MED/CS AND PY > 2011

suivi de :

ANA L1 1- GO

afin d’analyser le champ GO de l'ensemble des réponses de l'étape précédente.

La commande D (Display) affiche les 112 réponses par ordre décroissant d'occurrences, Baxter, Novartis et Austrian Science Fund constituant le trio de tête.

Si l'on souhaite cette fois-ci identifier les auteurs des recherches récentes sur le cancer supportées par Novartis, on pourra écrire :

S NOVARTIS/GO AND CANCER AND 2013/PY

Puis, comme précédemment :

ANA L1 1- CS

Dans le champ CS, on trouve en général à la fois le nom de l'institution et l'adresse mail de l'auteur principal.

Si l'on ne s'intéresse qu'aux institutions, on écrira la commande Display sous la forme D NOT "@".

Enfin, si l'on souhaite identifier les institutions françaises, on écrira D WITH "France", en n'oubliant pas d'écrire au préalable SET LIN 100 ou 110 pour porter la longueur de la ligne à 100 ou 110 caractères, afin d'avoir les noms en entier, le défaut étant 90 caractères.

Dans Dialog “Legacy” (le Dialog classique), ces informations sont également disponibles dans un seul champ baptisé SP, mais le fait que ces informations soient regroupées rend difficiles les analyses avec l'opérateur RANK.

Nous avons retrouvé certaines références dans Scopus.

Elles y ont un format classique et l'on ne retrouve pas les informations sur le financement, mais elles peuvent contenir des renseignements sur le ou les sponsors.



François Libmann
Publié dans le n° 302 de Bases (Mars 2013)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire